Pfizer et Vivet Therapeutics unissent leurs forces pour les patients atteints de la maladie de Wilson

Pfizer et Vivet Therapeutics unissent leurs forces pour les patients atteints de la maladie de Wilson

Pfizer acquiert 15% des parts du capital de Vivet Therapeutics a versé environ 45 millions d’euros lors de la signature.

Bruxelles, le 25 mars 2019 – Pfizer et Vivet Therapeutics, une société spécialisée dans la thérapie génique, vont collaborer au développement d’un traitement potentiellement révolutionnaire pour la maladie rare de Wilson. Pfizer acquiert 15% des parts du capital de Vivet - actuellement non cotées – avec à long terme, une option exclusive d’acquisition du capital restant.

 La collaboration avec la société française Vivet Therapeutics s’inscrit dans la logique compte-tenu des grandes ambitions de Pfizer dans le domaine de la thérapie génique. La société pharmaceutique américaine est active depuis un certain temps dans le développement de thérapies géniques, notamment pour l'hémophilie (trouble de la coagulation héréditaire) et la maladie de Duchenne (maladie musculaire héréditaire). Les études cliniques pour ces thérapies sont à un stade avancé.

Bharati Shivalkar, directrice médicale de Pfizer Belgique «La thérapie génique a le potentiel de guérir à jamais des maladies graves incurables. Il existe différentes techniques, mais notre objectif est d’éliminer, voire d’éradiquer, le gène affecté ou un facteur déclenchant. L'impact potentiel sur la santé et la qualité de vie des patients atteints de troubles génétiques graves ne peut être négligé. L'immunothérapie est la révolution la plus importante de la médecine dans un avenir proche. "

 Pfizer et Vivet collaboreront au développement du "VTX-801", un traitement contre la maladie de Wilson - une maladie d’origine hépatique dévastatrice, rare, chronique et potentiellement fatale, caractérisée par un dysfonctionnement du transport du cuivre entrainant une toxicité cumulative de celui-ci. Chez les patients atteints de la maladie de Wilson, une mutation monogénique désactive la voie d’excrétion biliaire normal du cuivre, entraînant une accumulation excessive de cuivre dans le foie et d'autres organes, notamment le système nerveux central.

Non traitée, la maladie de Wilson entraîne des troubles hépatiques tels que la cirrhose et la fibrose, mais aussi des symptômes neurologiques et psychiatriques. C’est une maladie potentiellement mortelle ne pouvant être guérie totalement que par une greffe du foie. Les traitements existants pour la maladie de Wilson n'offrent pas des résultats optimaux et provoquent également des effets secondaires importants pour de nombreux patients.

Mikael Dolsten, Chef de la direction scientifique et Président mondial de Pfizer dans les domaines de la recherche, du développement et de la médecine, a déclaré : « Pfizer s'efforce d'améliorer de manière significative la vie des patients atteints de maladies rares. Notre partenariat avec Vivet représente une avancée importante au niveau de l’engagement de Pfizer de collaborer avec la communauté scientifique et accélérer le développement de notre portefeuille de thérapie génique ».

L’expertise de Pfizer combinée à celle de Vivet dans le domaine de la thérapie génique à base d’AAV pour les maladies métaboliques offre l’occasion de mettre au point un médicament révolutionnaire qui pourrait réellement améliorer la vie des patients atteints de la maladie de Wilson.

« Le traitement VTX-801 pourrait constituer une option thérapeutique potentiellement transformatrice pour les patients atteints de la maladie de Wilson en s'attaquant directement à la cause sous-jacente de la maladie, à savoir l'impossibilité d'excréter du cuivre en raison d'une mutation du gène qui code pour cette fonction », a déclaré Seng Cheng, Senior Vice-Président et Directeur scientifique de l'unité de recherche sur les maladies rares de Pfizer.

Pfizer a versé environ 45 millions d’euros lors de la signature. Le montant total pourrait atteindre 560 millions d’euros, sous réserve de la réalisation de certains jalons cliniques, réglementaires et commerciaux. En outre, Pfizer peut exercer son option d’acquérir complètement Vivet à la suite de l’obtention de certaines données de l’essai clinique de phase I / II pour VTX-801.


Steven Kussé
Steven Kussé Communication Manager at Pfizer Belgium

À propos de Vivet Therapeutics

Vivet Therapeutics est une société de biotechnologie émergente développant de nouveaux traitements de thérapie génique pour des maladies métaboliques héréditaires rares.

Vivet possèdeun portefeuille diversifié de thérapies géniques reposant sur de nouvelles technologies de virus adéno-associés (AAV), développées grâce à son partenariat et à sa licence exclusive avec la Fundación para la Investigación Médica Aplicada (FIMA), une fondation à but non lucratif située au Centro de Investigación Medica Aplicada (CIMA), à l’Université de Navarre basée à Pampelune en Espagne.

Le programme principal de Vivet, le VTX-801, est une nouvelle thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson, qui a obtenu la désignation de médicament orphelin (ODD) par la Food and Drug Administration (FDA) et la Commission européenne (CE). Cette maladie génétique rare est causée par des mutations du gène codant pour la protéine ATP7B, ce qui réduit la capacité du foie et d'autres tissus à réguler les niveaux de cuivre, entraînant des lésions hépatiques graves, des symptômes neurologiques et potentiellement la mort.

Vivet bénéficie du soutien d'investisseurs internationaux du secteur des sciences de la vie, parmi lesquels Novartis Venture Fund, Roche Venture Fund, HealthCap, Columbus Venture Partners, Ysios Capital, Kurma Partners et Idinvest Partners.

En outre, pour en savoir plus, visitez notre site Web sur www.vivet-therapeutics.com et suivez-nous sur Twitter @Vivet_tx et LinkedIn.

 À propos de Pfizer Belgique

Pfizer invente, développe, produit et distribue des médicaments et des vaccins. Pfizer entend contribuer à améliorer la santé et le bien-être de tout un chacun, dans chaque phase de la vie. Avec les pouvoirs publics et d’autres partenaires de santé, Pfizer contribue à des soins de santé de qualité, abordables et accessibles. Le patient occupe une place centrale dans cette démarche.

Grâce en partie à l’expertise technologique, du niveau de formation du personnel et de la recherche universitaire de haut niveau, Pfizer continue à investir en Belgique année après année. Pfizer emploie 3.000 travailleurs en Belgique, soit 3 % des effectifs totaux de Pfizer dans le monde. Pfizer possède quatre succursales en Belgique avec lesquelles elle soutient ses activités belges et internationales: 1) Anderlecht, où se trouve le Pfizer Clinical Research Centre. Il s’agit d’un centre de recherche de phase 1 entièrement équipé. Avec celui de New Haven (US), c’est un des deux centres de recherche de phase 1 Pfizer dans le monde, 2) Ixelles, le siège belge, 3) Puurs, le site de production et d’emballage de Pfizer et 4) Zaventem, le Logistics Center de Pfizer.

Rendez-nous visite sur www.pfizer.com, www.pfizer.be  ou sur Facebook et Twitter.


Avertissement

Les informations reprises dans les articles de cette newsroom sont correctes et exactes à la date à laquelle l’article a été publié. Pfizer se réserve le droit de modifier les informations, si elle le juge nécessaire, mais ne s'y engage pas. Si vous souhaitez obtenir des informations plus récentes Pfizer, veuillez contacter le service de communication.

Pfizer Inc.
A propos de Pfizer Belgique Luxembourg

Pfizer invente, développe, produit et distribue des médicaments et des vaccins. Pfizer entend contribuer à améliorer la santé et le bien-être de tout un chacun, dans chaque phase de la vie. Avec les pouvoirs publics et d’autres partenaires de santé, Pfizer contribue à des soins de santé de qualité, abordables et accessibles. Le patient occupe une place centrale dans cette démarche.

Grâce en partie à l’expertise technologique, du niveau de formation du personnel et de la recherche universitaire de haut niveau, Pfizer continue à investir en Belgique année après année. Pfizer emploie 3.000 travailleurs en Belgique, soit 3 % des effectifs totaux de Pfizer dans le monde. Pfizer possède quatre succursales en Belgique avec lesquelles elle soutient ses activités belges et internationales: 1) Anderlecht, où se trouve le Pfizer Clinical Research Centre. Il s’agit d’un centre de recherche de phase 1 entièrement équipé. Avec celui de New Haven (US), c’est un des deux centres de recherche de phase 1 Pfizer dans le monde, 2) Ixelles, le siège belge, 3) Puurs, le site de production et d’emballage de Pfizer et 4) Zaventem, le Logistics Center de Pfizer.

Rendez-nous visite sur www.pfizer.com, www.pfizer.be  ou sur Facebook et Twitter.


À propos de Pfizer Luxembourg

Les 26 collaborateurs de Pfizer au Luxembourg coordonnent essentiellement la vente et la fourniture d’informations médicales sur le marché luxembourgeois. L’unité entretient des contacts avec les autorités, les médecins et les patients et dispense une aide ciblée ainsi qu’une formation permanente à des médecins généralistes, spécialistes, hôpitaux – comme Kirchberg et le CHL – et à des associations médicales.


Avertissement

Les informations reprises dans les articles de cette newsroom sont correctes et exactes à la date à laquelle l’article a été publié. Pfizer se réserve le droit de modifier les informations, si elle le juge nécessaire, mais ne s'y engage pas. Si vous souhaitez obtenir des informations plus récentes Pfizer, veuillez contacter le service de communication.

Pfizer Belgique Luxembourg
Boulevard de la Plaine 17, 1050 Bruxelles