Pfizer présente un plan en cinq points pour combattre le COVID-19

Pfizer présente un plan en cinq points pour combattre le COVID-19

Le président et CEO, Albert Bourla, appelle l'industrie biopharmaceutique à collaborer à la lutte contre la pandémie mondiale

NEW YORK, le 13 mars 2020 - Pfizer a publié aujourd'hui un plan en cinq points appelant l'industrie biopharmaceutique à se joindre à elle pour s'engager dans une collaboration sans précédent dans la lutte contre le COVID-19.

Le Dr Albert Bourla, président et CEO, a fait la déclaration suivante :

 « Durant cette période éprouvante, Pfizer s'engage à tout mettre en œuvre pour répondre à la pandémie de COVID-19. De nombreuses sociétés, dont Pfizer, travaillent à la mise au point de thérapies antivirales pour aider les patients infectés à combattre ce virus émergent ainsi que de nouveaux vaccins pour prévenir l'infection et stopper la propagation de cette maladie.

Pfizer s’emploie à développer ses propres thérapies antivirales potentielles et s'est engagée avec BioNTech à concevoir un potentiel vaccin à ARNm contre le coronavirus. Nous nous engageons à travailler comme une seule équipe à travers toute l'industrie afin de mettre notre expertise scientifique, nos compétences techniques et nos capacités de fabrication au service de la lutte contre cette crise en constante évolution. »  Pfizer fait cinq promesses qui aideront les scientifiques à mettre au point plus rapidement des traitements et des vaccins pour protéger l'humanité de cette pandémie croissante et préparer l'industrie à mieux répondre aux futures crises sanitaires mondiales.

1. Partage d'outils et de connaissances: Avec très peu de connaissances sur ce virus, beaucoup travaillent au développement d’essais cellulaires, de dépistage viral, de tests sérologiques et de modèles translationnels pour tester des thérapies et vaccins potentiels. Pfizer s'engage à mettre les outils vitaux que nous développons à la disposition de la communauté scientifique au sens large sur une plateforme open source et à partager les données et les enseignements avec d'autres sociétés en temps réel pour faire progresser rapidement les traitements et les vaccins à destination des patients.

2.  Mobilisation de notre personnel : Le capital humain est notre plus précieuse ressource. Pfizer a créé une équipe SWAT composée de ses meilleurs virologues, biologistes, chimistes, cliniciens, épidémiologistes, experts en vaccins, scientifiques pharmaceutiques et autres experts clés pour se concentrer uniquement sur la lutte contre cette pandémie. Cette équipe met sa passion, son engagement et son expertise au service d'un seul objectif : accélérer le processus de découverte et de développement qui fournira des thérapies et des vaccins aux patients le plus rapidement possible.

3.  Mettre à profit notre expertise en matière de développement de médicaments : De nombreuses petites sociétés de biotechnologie évaluent des composés ou des traitements existants pour déterminer leur activité contre le virus à l'origine du COVID-19, mais certaines manquent d'expérience en phase ultime de développement et dans la gestion des systèmes réglementaires complexes. Pfizer s'engage à partager son développement clinique et son expertise réglementaire pour soutenir les candidats les plus prometteurs proposés par ces sociétés.

4.  Offrir nos capacités de fabrication : Dès qu'un traitement ou un vaccin aura été approuvé, il devra être rapidement produit à grande échelle et déployé dans le monde entier pour mettre fin à cette pandémie. En tant que l'un des plus grands fabricants de vaccins et d’agents thérapeutiques, Pfizer s'engage à utiliser toute capacité de fabrication excédentaire et à déplacer potentiellement la production pour aider d’autres sociétés à mettre le plus rapidement possible ces innovations salvatrices à la disposition des patients.

5.  Améliorer la rapidité de la réponse dans le futur : Enfin, pour faire face à de futures menaces sanitaires mondiales, Pfizer s'adresse aux agences fédérales, y compris le NIH, le NIAID et les CDC, pour mettre sur pied une équipe de réponse intersectorielle rapide, composée de scientifiques, cliniciens et techniciens capables d'entrer immédiatement en action lors de l’apparition de futures épidémies.

« Ces dernières années, l’industrie biopharmaceutique a réalisé certaines des percées médicales les plus percutantes connues de la société, depuis les traitements contre le VIH et le cancer qui ont prolongé la vie de millions de personnes jusqu’aux nouvelles thérapies géniques qui procurent des traitements de type curatif pour certaines des maladies rares les plus dévastatrices », a déclaré Albert Bourla. « Pfizer appelle tous les membres de l'écosystème de l'innovation - des grandes entreprises pharmaceutiques aux plus petites entreprises de biotechnologie, des agences gouvernementales aux institutions universitaires - à s'engager à travailler de concert pour résoudre cette terrible crise. Grâce à nos efforts combinés, nous savons qu'aucun défi sanitaire n’est impossible à surmonter. »

*****

Avis de non-responsabilité : L’information contenue dans le présent communiqué est exacte au 13 mars 2020. Pfizer n'assume aucunement l'obligation d'actualiser tout énoncé prospectif contenu dans ce communiqué en réponse à de nouvelles informations ou à des événements ou des développements futurs.

Ce communiqué contient des informations prospectives sur les efforts de Pfizer pour combattre le COVID-19 qui comportent des risques et des incertitudes importants qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent matériellement de ceux exprimés ou sous-entendus par ces déclarations. Les risques et les incertitudes comprennent, entre autres, les incertitudes inhérentes à la recherche et au développement, y compris les incertitudes concernant les résultats du criblage et la capacité à satisfaire aux critères cliniques prévus, les dates de début et/ou de fin de nos essais cliniques, les dates de soumission réglementaire, les dates d'approbation réglementaire et/ou de lancement, ainsi que la possibilité de données précliniques ou cliniques défavorables ; le risque que les données des essais cliniques soient soumises à des interprétations et évaluations différentes par les autorités réglementaires ; si les autorités réglementaires seront satisfaites de la conception et des résultats de nos études cliniques ; si et quand les dossiers d’enregistrement pour des composés antiviraux potentiels pourront être introduits ou approuvés dans n'importe quelle juridiction, ce qui dépendra d'une myriade de facteurs, y compris la détermination des avantages du produit par rapport à ses risques connus et la détermination de l'efficacité du produit ; les décisions des autorités réglementaires ayant un impact sur l'étiquetage, les procédés de fabrication, la sécurité et/ou d’autres matières susceptibles d’affecter la disponibilité ou le potentiel commercial de tels produits, nos capacités de fabrication et les développements concurrentiels. Une description plus détaillée des risques et incertitudes figure dans le rapport annuel de Pfizer sur le formulaire 10-K pour l'exercice qui s’est terminé le 31 décembre 2019 et dans ses rapports ultérieurs sur le formulaire 10-Q, y compris dans les sections intitulées « Facteurs de risque » et « Informations prospectives et facteurs susceptibles d’affecter les résultats futurs », ainsi que dans ses rapports ultérieurs sur le formulaire 8-K, tous déposés auprès de la Securities and Exchange Commission américaine et disponibles sur www.sec.gov et www.pfizer.com.

Marie-Lise Verschelden Communication Manager Pfizer Belgium

 

A propos de Pfizer Belgique Luxembourg

Pfizer invente, développe, produit et distribue des médicaments et des vaccins. Pfizer entend contribuer à améliorer la santé et le bien-être de tout un chacun, dans chaque phase de la vie. Avec les pouvoirs publics et d’autres partenaires de santé, Pfizer contribue à des soins de santé de qualité, abordables et accessibles. Le patient occupe une place centrale dans cette démarche.

Grâce en partie à l’expertise technologique, du niveau de formation du personnel et de la recherche universitaire de haut niveau, Pfizer continue à investir en Belgique année après année. Pfizer emploie 3.300 collaborateurs en Belgique, soit 3,6 % des effectifs totaux de Pfizer dans le monde. Pfizer possède quatre succursales en Belgique avec lesquelles elle soutient ses activités belges et internationales: 1) Anderlecht, où se trouve le Pfizer Clinical Research Centre. Il s’agit d’un centre de recherche de phase 1 entièrement équipé. Avec celui de New Haven (US), c’est un des deux centres de recherche de phase 1 Pfizer dans le monde, 2) Ixelles, le siège belge, 3) Puurs, le site de production et d’emballage de Pfizer et 4) Zaventem, le Logistics Center de Pfizer.

Rendez-nous visite sur www.pfizer.com, www.pfizer.be  ou sur Facebook et Twitter.


À propos de Pfizer Luxembourg

Les 26 collaborateurs de Pfizer au Luxembourg coordonnent essentiellement la vente et la fourniture d’informations médicales sur le marché luxembourgeois. L’unité entretient des contacts avec les autorités, les médecins et les patients et dispense une aide ciblée ainsi qu’une formation permanente à des médecins généralistes, spécialistes, hôpitaux – comme Kirchberg et le CHL – et à des associations médicales.


Avertissement

Les informations reprises dans les articles de cette newsroom sont correctes et exactes à la date à laquelle l’article a été publié. Pfizer se réserve le droit de modifier les informations, si elle le juge nécessaire, mais ne s'y engage pas. Si vous souhaitez obtenir des informations plus récentes Pfizer, veuillez contacter le service de communication.

Pfizer Belgique Luxembourg
Boulevard de la Plaine 17, 1050 Bruxelles